Qu’est ce que le stress ?

 

L’état de stress correspond à une fonction biologique importante, héritée de nos ancêtres les plus lointains : l’hyper-vigilance. Elle loge dans notre cerveau le plus ancien : le cerveau reptilien, lequel est  vieux de 400 millions d’années. Sa fonction principale est de garantir votre survie. En cas de menace, ce cerveau reptilien déclenche un véritable « état d’urgence » corporel qui est l’état de stress que nous connaissons. Notre corps convertit la perception de la menace par l’activation rapide des glandes surrénales qui va libérer dans l’organisme les hormones du stress : la noradrénaline et le cortisol. En moins de 2 secondes : un individu qui se sent menacé (la menace peut être objective ou imaginaire) voit son corps s’adapter pour adopter deux attitudes de défense : le combat ou la fuite.

 

Vous êtes vous déjà amusé à dénombrer toutes vos réactions corporelles quand vous êtes stressé ?

 

  • Comme la respiration qui augmente, pour absorber plus d’oxygène afin d’augmenter la quantité d’énergie disponible pour l’action
  • Comme le cœur qui accélère pour acheminer l’oxygène plus rapidement dans les parties du corps qui vont fournir un effort
  • Comme l’estomac qui se contracte, pour repousser le sang à la périphérie, vers les bras et les jambes pour avoir plus d’énergie (contraction musculaire)
  • Comme la transpiration qui augmente, pour réguler la T°C du corps et le préparer à l’effort
  • Le cortisol et l’adrénaline permettent également de booster la quantité d’énergie disponible, d’où cette sensation de grande réactivité.

En résumé, tout le corps est en éveil pour adopter l’une des deux attitudes de défense : le combat ou la fuite.     

Cette transformation quasi instantanée correspond à une incroyable cascade de réactions physiologiques. Dans ces moments là, sachez simplement que c’est le cerveau reptilien qui prend le contrôle de votre corps. D’un point de vue biologique, le stress représente donc juste une  grande quantité d’énergie disponible, ce qui n’est ni positif ni négatif en soi. 

Cette énergie peut s’avérer extrêmement utile sur le court terme, lorsque vous avez besoin d’augmenter  vos performances, votre réactivité, votre vitesse, votre force. A l’inverse, cet état de stress sur le moyen et long terme, modifie la chimie de notre corps, et le pousse en dehors de son état d’équilibre, comme un moteur en surrégime : ce fonctionnement n’est absolument pas prévu pour durer. Que croyez-vous donc qu’il arrive à un moteur bloqué en surrégime ? Il finit par exploser.

 

Il est donc important de distinguer ici 2 types de stress :

 

Un état de stress passager, lié à une situation précise (examen, compétition, évènements particuliers). Cette tension représente une énergie qui n’est pas à combattre, mais simplement à convertir. Car la situation à vivre est généralement, en même temps, source d’excitation et de plaisir. Il convient alors de travailler sur cette situation spécifique par des protocoles ciblés en Hypnose Ericksonienne et PNL pour ne citer que les outils les plus efficaces, pour mobiliser la confiance en soi, la sérénité, tout en conservant cette belle énergie d’action.  

Un état de stress chronique. Si votre style de vie vous impose de maintenir cet état d’hypervigilance dans la durée, (anxiété chronique, état de stress permanent ou trop récurrents), les conséquences sont, cette fois, catastrophiques : la fatigue chronique, l’endommagement du système nerveux, l’effondrement du système immunitaire, le déclenchement d’affections psychosomatiques, le vieillissement cellulaire prématuré, la dépression, etc. Certains experts s’accordent même à dire que le stress chronique est responsable de la plupart des maladies psychosomatiques modernes. Comme le dit Freud : « le psychique fait alors un saut dans l’organique ».

 

Combattre le stress chronique, c’est d’abord faire la paix avec soi même

 

Combattre le stress chronique est donc primordial et commence d’abord par le fait de porter un regard lucide sur notre façon de vivre, afin d’évaluer la récurrence et l’intensité du stress dans notre vie quotidienne. Sachez que le stress chronique est très souvent révélateur d’une véritable rupture avec  notre essence, nos besoins essentiels, nos aspirations propres. Il apparaît le plus souvent lorsque nous sommes entraînés dans un rythme de vie que nous subissons, gouvernée par une interminable liste d’injonctions mentales  « je dois… », « il faut que… ». Nous nous sentons « obligés » par de nombreuses contraintes externes et celles ci attirent notre regard de plus en plus loin de notre espace intérieur. Nous ne somme plus à l’écoute de notre propre rythme.  

Le stress chronique n’est donc jamais qu’un message clair, un signal d’alarme qui nous est adressé par notre inconscient sur la nécessité de nous écouter et de faire évoluer notre façon de vivre. A nous de comprendre ce message avant que « le psychique ne fasse un saut dans l’organique » et que la maladie n’apparaisse. C’est l’une des raisons pour lesquelles Hypnoterra prend en charge le stress chronique en combinant une approche thérapeutiques avec une véritable approche de développement personnel, seule façon de reconnecter la personne à ce qu’elle a de plus intime et de plus authentique. Nous utilisons par exemple un premier protocole appelé « projet de vie » qui consiste à identifier le socle de valeurs premières et de besoins essentiels sur lequel vous êtes construit et seul capable de générer de la joie, du plaisir et une satisfaction durable.  Ce protocole vise à faire émerger des profondeurs ce qui vous nourrit vraiment.  Il s’agit d’une étape importante dans la reconnexion à soi-même.

Si nous ne savons pas nous définir, ce sont les autres qui le feront à notre place. Nous utilisons ainsi un autre protocole qui consiste en un travail approfondi sur les 8 piliers psychologiques de l’estime de Soi, toujours dans une logique de réappropriation de son espace personnel et de sa vie.

 


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Aucune catégorie à afficher

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.